jeudi, novembre 15, 2007

Désertion du chantier pour cause de décibels élevés...


Stupeur hier en fin d'après-midi! Ceux qui connaissent notre maison savent qu'il y a eu un joli mur et qu'il restait un sublime porche en face de notre entrée...
Et bien en trois coups de pelleteuse, le sublime porche n'existe plus.
Quatre siècles d'histoire qui tombent comme un jeu de cartes. Je vous avoue que l'on est resté figé avec Rémy (toujours mon plombier). D'après l'association de protection du patrimoine de Barjac, ils devaient (les promotteurs) refaire le mur à l'identique.
A moins de trouver des experts en la matière, je ne vois pas comment (les pierres principales partent déjà on ne sait où ???) il pourra être refait à l'identique...
Aujourd'hui je vais donc fuire mon propre chantier, car maintenant un énorme marteau piqueur à pris le relais.
Les murs de la maison en tremblent.

Sinon,
le chauffage central est terminé !!!! Donc je chauffe et j'ai très chaud, voir trop. C'est un luxe mais avec le mistral qui se réveille aujourd'hui,la température extérieure frise les zéros degrés. Il parait que la neige fait son apparition en Corse. Et oui même à Barjac et dans le Sud il peut faire froid.
Mais comme c'est l'arrivée du "jobeaulais", je vais allez aux dégustations avec les copines histoire de me réchauffer le gosier...et vous?

2 commentaires:

emiliedubrul@yahoo.fr a dit…

Va jeter un oeil en bas de page...un com que tu pourrais ne pas voir t'attend!

Tacha a dit…

Salut Mum on te filerai bien un coup de burin mais ça fait fait un peu loin!
Courage pour le gros oeuvre le plus dur s'est de s'y mettre.
Gros bisous
Nat